Francais

Une première édition qui en appelle d’autres !

Plus de 170 équipages ont participé, ce week-end, à la première édition du Rally 4 Porsche à Huy. Une belle réussite pour cette quadruple organisation et, surtout, un franc succès populaire, bien aidé par une météo avenante pour une manifestation appelée à un bel avenir !

Moins de 9 mois après les premières discussions, le Rally 4 Porsche a vu le jour ce week-end. Le résultat d’un travail acharné pour les organisateurs qui peuvent être fiers de leur bébé. En effet, les quelque 170 engagés ont répondu présents et tout le monde est reparti avec la volonté de revenir l’an prochain ! Il faut dire que, fort de quatre déclinaisons, le Rally 4 Porsche s’adressait à tout le monde et chacun semble y avoir trouvé son compte.

Dès le samedi matin, 145 Porsche se sont élancées de Huy à destination de Stavelot et retour pour une balade de quelque 260 km qui a emmené les participants à la découverte de superbes routes et d’une dizaine de châteaux, dont celui, absolument remarquable, de Barvaux en Condroz. A leur retour à Huy, sur une Grand’Place noire de monde où Jacky Ickx, le prestigieux invité de l’organisation, a répondu avec une extrême gentillesse à d’innombrables sollicitations, tous étaient unanimes. Depuis le jeune Enzo (!), 11 ans, qui copilotait pour la première fois son papa à bord d’un Boxster rouge jusqu’aux « 4 fantastiques » qui partageaient l’habitacle d’un Panamera hybride en passant par ces deux équipages allemands habitués, par ailleurs, du Nürburgring sans oublier Elise au volant de la doyenne du plateau, une 356 cabriolet de 1962 : « le parcours était splendide, le road-book parfait et le repas de qualité. Une belle réussite, on reviendra ! »

Les commentaires étaient identiques du côté du Codriving, organisé ce samedi également en collaboration avec le Kiwanis de Huy. Des responsables ravis d’avoir pu faire découvrir l’univers Porsche à une cinquantaine de personnes dont pas mal d’enfants, fiers comme Artaban ! Une activité dont les bénéfices seront reversés à l’asbl Do-Mi-Si-La-Do-Ré qui s’occupe de jeunes adultes handicapés !

Ce dimanche, en dépit d’un plateau limité de trente voitures (mais quelles voitures!), la réussite fut aussi de mise pour l’épreuve de vitesse doublée de l’épreuve de régularité. Il n’y avait qu’à voir le nombre de gens déambulant Avenue Delchambre, sur la place Faniel à Wanze ou présents au bord des spéciales. Même les pilotes, pourtant habitués, s’en étonnaient…

Sportivement, dans la classe 4/14 réservée aux modernes, quatre 911 GT3 en ont décousu. Mais Andy Lefevere s’est d’autant plus offert un beau cavalier seul que Frédéric Delplace, au volant d’une moins performante 997 Phase 1, a été contraint à l’abandon à mi-épreuve (problème de boîte) alors qu’il pointait au 2e rang. Au volant de la plus récente du lot, une 991, Gunther Monnens s’est donc offert le premier accessit devant devant Tuur Vanden Abeele et Xavier Baugnet, auteur de bons débuts en Porsche malgré des soucis d’embrayage.

Du côté des historiques, la catégorie PH Classic a été l’occasion d’un duel entre deux pilotes qui pilotaient déjà une Porsche 911… il y a (presque) 40 ans. Auteur de 7 meilleurs temps, Marc Duez, associé comme à la grande époque à Willy Lux, s’acheminait vers la victoire quand un problème de commande de gaz coincée le contraignait à l’abandon, laissant Emile Tollet, qui a dû composer de son côté avec une transmission inadaptée, s’imposer au volant de sa jolie 911 SC Gr.4 « Beguin replica ».

Des sept voitures finalement alignées en PH/SR (véhicules ne répondant pas aux homologations d’époque), deux ont monopolisé les avant-postes en se partageant les meilleurs temps avant d’abandonner. Gérard Marcy et Grégoire Munster ont, respectivement, connu des soucis de freins et de boîte de vitesses. Thibaud Mazuin héritait alors du commandement et n’allait plus le quitter malgré les efforts de Patrick Mylleville, annihilés par des soucis d’embrayage en seconde partie d’épreuve.

Empruntant les mêmes spéciales que le rallye de vitesse, l’épreuve de régularité a vu la domination assez nette de la famille Gathy en VHRS65 où l’ex-pilote de course de côte, Serge Baiwir, a fait mieux que se défendre en terminant au deuxième rang. Une victoire d’autant plus importante pour Didier et Florent Gathy qu’ils se sont vus remettre deux montres Raidillon d’une valeur de 6.000€, récompensant les lauréats de la catégorie la plus représentée ! Dans la classe VHRS50, avant un abandon en fin d’épreuve, Michel Van Den Broeck n’avait eu aucun mal à prendre le dessus sur la famille Marchetti qui découvrait et le rallye et la régularité mais qui s’est beaucoup amusée, décrochant en bonus une victoire inespérée !

On terminera en précisant que la deuxième édition du Rally 4 Porsche est programmée les 3 et 4 juin 2023. Qu’on se le dise !

Plus de 170 Porsche et… Jacky Ickx ce week-end à Huy !

Le Rally 4 Porsche s’apprête à vivre sa première édition, ces samedi 8 et dimanche 9 octobre à Huy. Une organisation inédite, proposant 4 déclinaisons, non seulement pour que chacun des quelque 170 propriétaires d’une Porsche présents y trouve sa place mais aussi pour que le public – pour lequel l’accès sera gratuit ! – y trouve son compte !

Cette fois, on y est ! Après neuf mois de gestation, le bébé est là, prêt à effectuer ses premiers pas ce week-end ! Dans le cadre d’une manifestation pour le moins inhabituelle puisque déclinée en quatre versions : un rallye de vitesse, une épreuve de régularité, une balade touristique et un codriving. Une originalité qui vaut au Rally 4 Porsche d’avoir obtenu le soutien de Porsche Import et d’avoir décidé rien moins que Jacky Ickx, représentant officiel de la marque allemande, avec laquelle il a remporté l’essentiel de ses succès aux 24h du Mans, à relever l’événement de sa présence.

Centré en bord de Meuse, le long de l’Avenue Delchambre à Huy, le Rally 4 Porsche débutera ce samedi par une balade menant les participants jusqu’à l’Abbaye de Stavelot où est prévue la halte de midi mais aussi la visite du célèbre musée du circuit de Spa-Francorchamps. Et le lendemain, dimanche, il se poursuivra avec les épreuves de vitesse et de régularité, qui emprunteront toutes deux le même tracé composé de trois spéciales (Solières, Huccorgne et Clavier) à parcourir à trois reprises (quatre pour Solières), pour 106 km d’épreuves spéciales au total.

En parallèle à la balade du samedi, aura lieu toute la journée (11-17h) un codriving à finalité caritative, organisé en collaboration avec le Kiwanis de Huy. Ce sera une belle occasion pour les Porschistes de partager leur passion en emmenant avec eux des spectateurs désireux de goûter durant une vingtaine de kilomètres à l’univers Porsche mais il permettra surtout, par la générosité des uns et des autres, de servir une cause noble, en l’occurrence celle poursuivie par l’asbl Do-Mi-Si-La-Do-Ré qui assure l’encadrement de jeunes adultes handicapés ! Parions que le grand coeur des amateurs de belles automobiles aidera au succès de cette initiative, oh combien, essentielle ?

Du côté des participants, on peut s’attendre à de belles passes d’armes dans l’épreuve de vitesse, tant du côté des modernes GT3 (inscrites en classe 4/14) que des 911 historiques (réparties dans les classes PH19 ou PH/SR selon leur conformité à la configuration d’époque ou non). Parmi les premières citées, Xavier Baugnet (qui découvrira le pilotage d’une Porsche) aura fort à faire face à un redoutable trio en provenance de Flandre et composé de Gunther Monnens, Andy Lefevere et Tuur Vanden Abeele tandis que du côté des « anciennes », les jeunes Thibaud Mazuin, Grégoire et Charles Munster (les frères se partageront le volant d’une 911 SC spécialement préparée pour les rallyes africains) seront opposés à leurs aînés Gérard Marcy, Emile Tollet, William Wilkin et Patrick Milleville ainsi qu’à un certain… Marc Duez qui, pour l’occasion, sera épaulé par Willy Lux. Un beau clin d’œil – tout à fait exceptionnel – à l’emblématique équipage Porsche qu’ils composèrent lors des saisons 1981 et 1982 !

Et à côté de la catégorie Démo (à allure libre, sans chronométrage), l’épreuve de régularité mettra notamment aux prises les expérimentés Jacques Evrard, Didier Gathy ou Marc Delobe face aux locaux Francis Lacroix et Paul-Henri Fagot. Tous ceux-ci rouleront en VHRS65 et disposeront de 911 sauf Delobe dont la 944 pourrait surprendre ! Deux autres 911 s’expliqueront entre elles en VHRS50.

A chaque étage, on peut donc s’attendre à de belles luttes. Mais l’une d’elles vaudra véritablement son pesant d’or puisque l’équipage victorieux de la catégorie la plus représentée se verra remettre deux montres « Raidillon ». Un cadeau d’une valeur de 6.000 € ! Il faudra toutefois attendre dimanche matin et la liste officielle des partants pour savoir quel groupe aura ce privilège ! A noter qu’une troisième montre identique sera remise par tirage au sort, à l’un(e) des (co)pilotes (issu(e)s de la vitesse ou de la régularité) classé(e)s à l’arrivée de l’épreuve et présent(e)s lors de la remise des prix dimanche soir !

Et s’il n’est question ici, ni de vitesse ni de classement, l’impressionnant plateau (150 équipages) au départ de la balade ne sera pas moins intéressant avec Bernard Munster qui disposera d’une rarissime 997 GT3 RS 4 litres, l’ex-motocrossman Jean-Claude Laquaye qui sera au volant d’une tout aussi rare 911 Carrera 4S « Belgian Legend Edition » sortie en 2020 pour célébrer le 75e anniversaire de Jacky Ickx, la famille Brasseur très attachée aux chevaux (Félix-Marie sera accompagné de ses deux fils, Pierre-Manuel et Jehan-Félix),  les autres rallymen que sont, entre autres, Chris Debyser, Laurent Molle, Johan Van den Dries, Etienne Monfort, David Cambresier ou Denis Borremans (qui présentera un rare Boxster RS 60 Spyder) ou encore les deux Cayman GT4 de Pascal Loyen et Cédric Levêque sans oublier Grégory Cricus qui alignera la 996 GT3 noire de son paternel Alain, brillant pilote tant sur deux que sur quatre roues, trop tôt disparu l’an passé.

Enfin, dans un autre registre, les plaisirs de la table pourront compléter ceux des sens et du coeur  puisque trois rendez-vous particulièrement conviviaux sont prévus : le samedi soir avec le « Barbecue dînatoire 911 » sous le chapiteau Avenue Delchambre et la « Réception Porsche 959 » qui aura lieu au Piano-Bar le Sofloti sur la Grand’Place ainsi que le dimanche midi avec la « Spéciale gourmande 992 » organisée dans les installations de Solières Sport au bord de la spéciale de Solières.

Dernière précision, si le centre névralgique de l’épreuve, son chapiteau et les assistances seront bien installés Avenue Delchambre, celle-ci accueillera également les départs (dès 10h le samedi pour la balade ; 8h le dimanche pour le rallye et la régularité). Par contre, les arrivées se feront au podium installé sur la Grand’Place de Huy. A partir de 18h pour la balade du samedi et de 18h27 le dimanche pour le rallye et la régularité, les voitures y participant repassant également par le podium au terme des deux premières boucles, soit à partir de 10h51 et 14h18. On notera également le parc de regroupement organisé à Wanze, place Faniel à 9h16, 12h43 et 16h10.

Point de vente: Programme Rallye

Vous pourrez retrouver le programme du Rally 4 Porsche à partir de vendredi dans les points de vente suivant au prix de 5€ :

Librairie RN 90 Rue Joseph Wauters 38 / 4500 Huy

Café ’Le Chez Nous ‘ Avenue Delchambre 3 / 4500 Huy

Chapiteau principal Avenue Delchambre pendant tout le week-end

Les vainqueurs seront toujours à l’heure!

Avant l’heure ce n’est pas l’heure, après l’heure ce n’est plus l’heure ! L’adage est bien connu et prévaut encore plus en rallye. Qu’il s’agisse d’une épreuve de vitesse ou de régularité, pointer dans les bons délais est impératif. « Rally 4 Porsche » a souhaité récompenser le futur équipage victorieux de la catégorie qui sera la plus représentée au départ avec un prix exceptionnel : Une paire de montres  « Raidillon » sera en effet remise au pilote et au copilote. Un cadeau d’une valeur de 3.000 euros par montre et à découvrir sur le site de notre partenaire : www.raidillon-watches.com 

Attention, une troisième montre sera distribuée au cours de la remise des prix, par tirage au sort pour l’un des membres d’un équipage classé et présent lors de la cérémonie de remise des prix.

Les conditions d’octroi sont disponibles ici.

Une raison supplémentaire pour s’inscrire au Rally 4 Porsche : https://r4p.be/inscription-rallyes/

A vos…chronos !

Jacky Ickx présent au Rally 4 Porsche

Icone du sport automobile belge et mondial, Jacky Ickx nous fera l’immense honneur de sa présence pour la première édition du « Rally 4 Porsche ».

Celui qu’on surnomme volontiers « Monsieur Le Mans », en raison de ses 6 victoires dans la Sarthe, sera présent à l’arrivée de notre balade touristique du samedi 8 octobre sur la Grand Place de Huy avant de prendre part aux soirées « 911 » et « 959 ».

Il n’est donc pas encore trop tard pour profiter d’une telle présence et s’inscrire à notre balade et/ou à nos soirées.

Un parcours trois étoiles pour le Rally 4 Porsche !

Organisation inédite, le Rally 4 Porsche vivra sa première édition dans un peu moins de soixante jours à présent. Pour celles et ceux qui ne seraient pas encore au courant, la manifestation sera, comme son nom l’indique, réservée aux seuls participants alignant une Porsche. Mais pas de sectarisme chez les organisateurs qui accueilleront tant les « tout à l’arrière » que les « moteurs centraux » ou les « moteurs avant » ! Et que les heureux propriétaires se rassurent : s’ils n’ont pas envie de « faire la course », il y aura, à côté du rallye de vitesse, une épreuve de régularité qui empruntera le même parcours mais aussi une balade qui emmènera, elle, les participants jusqu’à Stavelot. Pour tous les goûts, on vous dit !

La balade ayant déjà fait l’objet d’une présentation spécifique (que vous pouvez retrouver sur le site www.r4p.be consultable en anglais, français et néerlandais) en guise d’apéritif, place cette fois au plat de résistance, le rallye ! Dont on sait déjà qu’il attise les convoitises et que certains sont déjà impatients de se battre pour l’honneur – le privilège ! – d’être sacré « meilleur pilote Porsche en rallye ».

Pour cela, il faudra éviter toutes les embûches d’un parcours « pour grands garçons » (mais les filles sont, bien entendu, les bienvenues!) à propos duquel les organisateurs ne tarissent pas d’éloges : « On s’était fixé pas mal de conditions, notamment celle de ne pas   imposer à certains riverains le passage de deux épreuves à quelques semaines d’intervalle », entame Julien Frère, le project manager. « Et nous sommes fiers d’y être pratiquement parvenus, à l’exception de deux petits kilomètres dont un seul est borné de quelques maisons. Ce ne fut pourtant pas simple et les administrations communales de Huy, Wanze, Clavier et Somme-Leuze doivent être ici spécialement remerciées pour leur collaboration parce qu’elles nous ont permis de transférer dans la réalité bon nombre d’endroits auxquels nous avions pensé ! »

Dans le détail (mais pas trop, quand même !), Yves Matton et ses associés sont parvenus à tracer une spéciale show inédite à… Solières alors même que les abords de ce charmant village sont archi-connus de tous les fans de rallye ! Pointons déjà un endroit qui recueillera sans doute tous les suffrages du public grâce à une « première » : un passage hyper-spectaculaire dans le… parking du célébrissime Moulin de Solières !

Stéphane Lhonnay, responsable du parcours, n’est pas moins fier de la deuxième spéciale : « En effet, nous avons reçu le soutien inconditionnel du village de Huccorgne qui n’avait jamais, jusqu’ici, accueilli d’étape spéciale sur son territoire alors même qu’il y a un grand nombre de passionnés parmi ses habitants. Leur plaisir sera décuplé quand ils sauront qu’il s’agit aussi d’une spéciale show. Et celui des concurrents également avec, notamment, une épingle gauche très serrée aux abords de l’église du village et de l’école communale qui nécessitera l’usage du frein à main s’ils ne veulent pas « manoeuvrer » ! »

Enfin, l’équipe R4P n’a pas manqué d’habileté à Clavier pour mixer des portions jadis empruntées par d’autres épreuves et obtenir une spéciale en ligne de près de 15 km présentant un éventail particulièrement représentatif de tous les types de terrains qu’on peut trouver sur place ! Et quelque chose nous dit que le public aura un petit faible pour le passage rapide mais sécurisé aux abords du château de Vervoz…

Un menu de qualité, on en conviendra, pour un parcours qui sera composé de trois boucles de trois spéciales plus un quatrième passage à Solières, totalisant 341 km dont 110 face au chrono !

Les premiers concurrents quitteront le parc de départ, situé Avenue Delchambre à Huy, le dimanche dès 8h00 tandis que la remise des prix aura lieu sur la Grand’Place de Huy à 19h30.

Rally 4 Porsche : de la compétition mais aussi une balade qui fera date !

Les 8 et 9 octobre, Huy vivra à l’heure de Stuttgart. Durant tout le week-end, la marque Porsche sera omniprésente dans et autour de la cité mosane. Au travers d’un rallye de vitesse et d’une épreuve de régularité qui auront lieu le dimanche. Mais, dès le samedi, c’est une balade qui sera organisée. Pour laquelle les organisateurs ont concocté un menu cinq étoiles !

Compétition, régularité ou balade, il y en aura donc pour tous les goûts, début octobre au départ de Huy. Et si une épreuve de rallye réservée aux Porsche est absolument inédite, on sait déjà que la balade Porsche by R4P marquera les esprits, elle aussi.
 
Voyez plutôt : après avoir aligné leur belle allemande en épis sur l’Avenue Delchambre et savouré un gourmand petit-déjeuner, les participants s’élanceront librement, à partir de 10h00, pour une première étape d’une centaine de kilomètres qui les mènera du côté de Stavelot, via des voiries en bon état, longeant des vallées soigneusement sélectionnées. Et, après la pause de midi, le retour s’effectuera via le Namurois qui réservera, là aussi, quelques belles surprises, pour une seconde étape d’environ 130 kilomètres.
 
« On ne va pas tout dévoiler mais l’objectif est que les Porschistes se souviennent vraiment de cette randonnée », entame Romuald Honnay, bien connu pour être à la tête de l’équipe de « la cabane », haut-lieu du rallye du Condroz et, par ailleurs, spécialiste des tracés touristiques. « Nous sommes partis du pré-requis de ne pas les ennuyer avec un parcours compliqué voire difficile. Et il n’y aura pas non plus de jeu-concours ou de questionnaire. Par contre, il y aura un road-book aux petits oignons, un fléché-métré très clair, reprenant également toute une série de points de vue, d’endroits remarquables, d’éléments du patrimoine, etc… où les participants pourront faire une petite halte s’ils le souhaitent. On est clairement sur une vraie balade touristique ! »
 
Mais la clientèle Porsche est, sans doute plus qu’une autre, composée de vrais passionnés : « Raison pour laquelle la pause de midi se fera à l’Abbaye de Stavelot. Un walking dinner sera proposé à tout le monde ainsi que l’entrée au musée de Spa-Francorchamps qui, comme chacun le sait, est installé dans ces superbes bâtiments. Les participants auront tout le temps d’en profiter avant de repartir pour l’après-midi, l’arrivée à Huy étant prévue pour 18h00 ». Petite précision supplémentaire, ce retour se terminera en empruntant le tracé d’une des spéciales que les concurrents parcourront le lendemain durant le rallye de vitesse !
 
Une magnifique journée qui pourra se poursuivre, pour celles et ceux qui le souhaitent, en participant à la soirée Porsche 959 qui aura lieu dans les installations de MY Vintage ou au barbecue dînatoire 911 qui se déroulera au centre de Huy.
 
Cerise sur le gâteau, cet alléchant programme est proposé, tout compris (hormis les soirées), au tarif démocratique de 180 € par voiture (2 occupants). Il sera demandé 50 € par passager supplémentaire. Pour s’inscrire et obtenir tous les détails des soirées 959 ou 911, rien de plus facile : www.r4p.be puis onglet « balade ».

Rally 4 Porsche – Huy

Les 8 et 9 octobre prochains, aura lieu en région hutoise la première édition d’une manifestation entièrement dédiée aux Porsche et déclinée en 4 versions : rallye de vitesse, épreuve de régularité, balade et codriving. De quoi permettre à tout un chacun, Belge ou étranger, de vivre sa passion pour l’emblématique marque allemande !

Dans l’inconscient collectif, la marque Porsche est l’une des deux ou trois citées en priorité dès lors qu’on parle de véhicule sportif ou de compétition automobile.

L’idée de lui consacrer une épreuve routière (par opposition aux multiples meetings proposés sur circuit) est restée en gestation… quelques années dans la tête de deux amis, jusqu’à croiser une oreille attentive, véritable élément déclencheur. L’effet boule de neige fut immédiat et, en peu de temps, c’est une série de passionnés, tous impliqués en sport automobile et emmenés par des personnalités réputées comme Yves Matton et Jean-Marc Fortin, qui ont décidé d’unir leurs forces pour lancer un concept, si pas inédit, tout au moins 100 % original dans sa – quadruple – déclinaison.

« On a souhaité s’adresser à tous les Porschistes, y compris les étrangers puisque l’épreuve sera Open, et accueillir toutes les Porsche, de la 356 à la 992 en passant par la 914 et les modèles à moteur avant, qu’elles soient préparées pour la course ou de série, » entame Julien Frère, gestionnaire du projet. «  Et leur offrir la possibilité de s’exprimer dans une épreuve routière de la manière la plus appropriée pour chacun. Les uns préféreront un authentique rallye de vitesse, organisé en collaboration avec l’écurie NEW Racing ; d’autres s’inscriront dans l’épreuve de régularité organisée par l’un des maîtres en la matière, Yves Noelanders, tandis que ceux qui n’ont pas de véhicule préparé auront le choix entre une balade touristique ou le codriving qui sera une occasion parfaite d’accomplir une bonne action vis-à-vis d’une association caritative. »

Le projet a littéralement « fait mouche » du côté de Huy : « dès que Julien m’en a parlé, j’ai été séduit », explique Yves Matton, la fameuse « oreille attentive » ! « Personne n’ignore que je souhaitais m’investir dans « ma » région. Ce Rally 4 Porsche – Huy est arrivé pile au bon moment. J’ai contacté plusieurs amis qui se sont tous montrés emballés et, surtout, la ville de Huy a décidé de nous apporter son soutien en acceptant d’accueillir le centre névralgique de l’épreuve, à charge pour nous de veiller à une parfaite collaboration avec les riverains »

Finalement, le plus compliqué a été de trouver une date ! « Il n’y a que quelques semaines que nous discutons du projet. Il y a des réglementations à suivre et des délais à respecter. Les suites de la pandémie sont toujours bien là aussi. Avec des calendriers déjà très chargés, la date des 8 et 9 octobre est exceptionnelle pour que cette première édition puisse avoir lieu cette année. Mais les prochaines auront lieu plus tôt dans l’année, au printemps ou durant l’été », précise encore l’ex-directeur des rallyes à la FIA avant d’ajouter : « Cela dit, nous avons fait en sorte que notre épreuve n’interfère en rien ni sur le championnat de Belgique ni sur le championnat Asaf où elle est inscrite. J’en profite d’ailleurs pour remercier ses membres comme ses organisateurs pour le bon accueil qui nous a été réservé ! »

S’il est encore un peu tôt pour détailler le menu, sachez que le rallye de vitesse devrait proposer entre 100 et 120 km de spéciales tracées dans le Condroz et en Hesbaye ; que l’épreuve de régularité, au label VHRS (véhicules historiques de régularité sportive), empruntera le même parcours mais avec des moyennes de 50 et 65 km/h ; que la balade (sur routes ouvertes et dans le strict respect du code de la route) emmènera les participants à la découverte du Condroz sans emprunter les spéciales du rallye et avec une halte de qualité le midi tandis que le codriving caritatif permettra de découvrir la région hutoise. Dernière précision, dans chacune des quatre déclinaisons de l’épreuve, il y aura un prix de qualité à remporter, chaque fois en rapport avec la thématique de la catégorie.